Logo
ACCUEIL sante ARTICLE

PROJET AMPLIFYPF : EVALUATION SEMESTRIELLE POUR UNE PLANIFICATION FAMILIALE EFFICACE

Un atelier de revue semestrielle des activités du projet AmplifyPF financé par USAID s’est tenu ce 10 mai 2022 à Lomé en présence des autorités préfectorales , communales , des partenaires financiers et techniques.
Le projet AmplifyPF vient en appui aux institutions étatiques sanitaires pour rendre plus accessible les services de planification familiale aux populations spécifiquement aux jeunes femmes pour leur santé reproductive.
Dans le but de toucher un grand nombre de personnes des structures sont mises en place. Il s’agit entre autres des Comités Techniques d’Appui au RIA (CTAR) qui sont composés des premières responsables des préfectures, des mairies et de la jeunesse. Et le Réseau Intégré d’Apprentissages (RIA) qui couvre un district sanitaire. Pour une sensibilisation plus en profondeur en planification familiale des jeunes champions identifiés par leur dynamise dans des associations des jeunes sont coptés et formés pour la circonstance.
Donc la rencontre a permis aux différentes parties prenantes du projet de faire le point des activités menées au cours des six derniers mois. Cette évaluation est suivie des recommandations fortes pour une meilleure organisation et orientation des actions futures à dérouler en faveur des services de planification de qualité.
A l’issue de la cérémonie : « Au vu de ce qui est réalisé nous pouvons dire que le bilan est positif. Nous avons dépensé plus de 100 millions pour les équipements des formations sanitaires et plus de 100 agents de santé formés pour permettre d’offrir les services de planification familiale de qualité aux populations. Mais ceux qui peuvent mieux apprécier nos interventions ce sont d’abord les populations et les autorités parce que nous nous venons qu’en appui aux autorités. » a affirmé Docteur Aguima Frank TANKUANO, Directeur régional AmplifyPF.
AmplifyPF est un projet financé par le gouvernement américain couvre quatre pays : Le Burkina Faso, la Cote d’Ivoire, le Niger et le Togo qui abrite le siège. L’objectif principal est de faire en sorte que des services de planification familiale de qualité soient offerts à un grand nombre de femmes et de jeunes.
Au Togo les mairies sont appuyées par des formations pour lever des fonds pour financer la santé par l’acquisition des matériels manquant dans les formations sanitaires par les dialogues communautaires et les visites guidées. Ce qui a permis à une mairie d’Agoé Nyivé de lever 24 millions de francs CFA pour commencer la construction d’une pédiatrie.
Donc le but de ce projet est : « d’étendre les services de planification familiale à la majorité de la population. Beaucoup de femmes au besoin de services de planification familiale, soit elles sont dans zones reculées, soit les formations sanitaires sont perçues comme des endroits où seuls les malades doivent aller ; mais la femme ou le jeune qui a besoin d’un moyen contraceptif n’est pas malade. Donc les gens ont des hésitations à aller là-bas. Nous appuyons les agents de santé à travers les journées spéciales de planification qui durent trois jours en offrant gratuitement des services de planification familiale à la population. A travers les agents sanitaires et les radios les femmes sont invitées à une formation sanitaire indiquée pour bénéficier gratuitement de ces services de planification familiale…On a identifié au niveau de chaque district sanitaire (plutôt préfecture sanitaire) des jeunes. Des associations des jeunes qui se sont réunies par rapport à des critères définis et ont identifié des jeunes qu’elles considèrent comme des champions en matière de planification familiale et de santé reproductive. Et nous les formons, les équipons et ils sont chargés de faire la sensibilisation des autres jeunes. Les ateliers de coiffure et de couture sont pris d’assaut pour sensibiliser les appentis dans ces zones-là. Lorsque vous apportez les services au lieu de travail ou à la maison de quelqu’un il est facile que la personne accepte le service s’il en a besoin. » a ajouté Docteur TANKUANO.
Retenons que ce projet financé par le gouvernement américain est mise en œuvre par WABA et Pathfinder pour des services de planification familiale de qualité à une grande majorité de la population surtout des jeunes femmes pour qu’elles puissent jouir pleinement de leur vie conjugale en remplissant dignement leur activité génératrice de revenue. Les jeunes champions interviennent en binôme et sont moyenne 3 binômes dans les 5 RIA desservis : ils’agit des préfectures du Golfe , d’Agoe Nyivé , de l’Avé , de Kloto et de Blitta.

  • Partager

LIRE AUSSI

COMMENTAIRE