Logo
ACCUEIL societe ARTICLE

UNION DES CHAMBRES REGIONALES DES METIERS AU TOGO : LES DEFIS DES NOUVEAUX MEMBRES DU BUREAU EXECUTIF DU 2022 à 2026

La cérémonie d’investiture des membres du bureau exécutif de l’Union des Chambres Régionales des Métiers au Togo (UCRM-Togo) s’est déroulée ce 13 mai 2022 à Lomé. Elle a été organisée par le Ministère délégué, chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat en présence des personnalités gouvernementales, de l’administration publique et privée , des chefs traditionnels et surtout des délégués et responsables de l’Union des Chambres Régionales de Métiers du Togo.
Cette rencontre traduit la nouvelle dynamise que les plus hautes autorités togolaises veulent assigner au secteur de l’artisanat pour le formaliser et le rendre plus professionnel sur le plan national et compétitif sur le plan international. L’artisanat est un formidable gisement de potentialités, un véritable gage de développement socio-économique. Il donne aux populations des biens et services nécessaires à la satisfaction de leurs besoins essentiels.il permet de lutter contre le chômage. Il offre beaucoup de perspectives d’insertion professionnelle. C’est un propulseur de développement dans le domaine agricole, industriel, commercial, bref économique.
Le secteur artisanal contribue à 18% à la formation du PIB et à la réduction du déficit de la balance de paiements pour 20% .
Les enjeux et les opportunités que ce secteur présente ont suscité chez les plus hautes autorités le fort désir d’entreprendre un vaste programme de sa restructuration et de sa professionnalisation.
Ainsi dans son discours , Monsieur Kokou Eké HODIN ,ministre délégué chargé de l’artisanat a signalé que « Face à des nouveaux enjeux , il est apparu nécessaire de réorganiser ces structures d’encadrement en de disposer d’une structure nationale appropriée capable de participer plus efficacement à la mise en œuvre des politiques en faveur des acteurs du secteur de l’artisanat… Les résultats , de l’Union des Chambres régionales des métiers (UCRM) qui vient d’achever son premier mandat dès sa mise en place en 2017 ; prouvent à suffisance que le choix est juste et salutaire pour le secteur... -vous qui avez été choisi par vos pairs, pour les représenter auprès de l’Etat et auprès de tous les partenaires au développement…vous avez la lourde tâche de poursuivre les missions assignés à ces organes que vous incarnez ; et d’assurer un rassemblement de tous les artisans au sein des chambres des métiers…C’est le lieu de lancer un appel à tous les artisans du Togo, qui trainent encore le pas à adhérer massivement aux chambres des métiers. En réalité, après l’obtention de vos diplômes respectifs de fin de formation. C’est l’inscription auprès d’une chambre de métiers qui vous confère la qualité d’artisan au sens de la loi-… »
Mais pour obtenir plus de gains économiques et des rentabilités des efforts et défis importants doivent être relevés : travailler pour la promotion de la consommation de nos produits locaux, produire des articles de qualité qui puissent satisfaire les besoins des populations et concurrencer valablement les produits importés.
Dans son intervention le Président de l’UCRM-Togo a remercié les artisans qui à travers leurs représentants l’avaient élu le 6 mai dernier. « Notre équipe se mettra au service de tous les artisans et artisanes ainsi qu’à l’épanouissement de tous les togolais à travers nos diverses créativités et services rendus aux citoyens. » a-t-il déclaré. Il a également fait sorti les défis qui les attendent ; lui et son équipe. Entre autres :
 Rendre visibles les actions tangibles du gouvernement en faveur du secteur de l’artisanat,
 Redonner confiance aux partenaires financiers et techniques pour permettre des actions concrètes au profit de nos artisans,
 Renforcer la formation des artisans du Togo afin d’être compétitifs sur le plan international,
 Améliorer les conditions de travail et de vie des artisans. etc...
A l’issue de la rencontre « Nous venons d’être investis ce matin. Nous avons de grands défis. Rendre véritablement visible les actions du gouvernement en faveur de l’artisanat togolais. Vous savez aujourd’hui l’Etat togolais fait beaucoup pour l’artisanat .Mais nous devons nous mêmes artisans rendre visibles ces actions, Et permettre à ces actions de nourrir et de rendre utiles nos artisans et artisanes dans les villages, les préfectures et les contrés les plus reculés. Le premier chantier s’est de redorer les blaisons pour le visage de l’artisanat togolais. Les artisans togolais ont beaucoup d’atouts mais ils ne sont véritablement visibles .Notre premier chantier c’est de voir avec nos partenaires techniques et financiers pour rendre visibles ces actions et mettre en chantier les grands projets qui sont actuellement dans les tiroirs. » a affirmé Monsieur Issa MOUHAMED, Président de l’Union des Chambres Régionales de Métiers du Togo, URCM-Togo
L’inscription des artisans dans les différentes Chambres Régionales des Métiers est un souci. « Effectivement nous avons un système pour l’inscription des artisans .Nous allons le rendre plus performant. Nous allons approcher nos partenaires techniques et financiers pour ce système afin que les 60 mille à 80 mille artisans de Togo puissent s’inscrire. » A-t-il conclu.
En somme l’artisanat se présente comme un excellent créneau porteur eu égard à ses immenses potentialités.

  • Partager

LIRE AUSSI

COMMENTAIRE