Logo
ACCUEIL societe ARTICLE

UNION DES PRESSES FRANCOPHONES, LA SECTION TOGOLAISE : LE NOUVEAU BUREAU POUR LE MANDAT 2022-2025

La section Togolaise de l’Union des Presses Francophones (UPF-TOGO) était en assemblée générale élective ce 20 mai 2022 à Lomé. Etaient présents une cinquantaine de professionnels des média. Etaient également présents la Secrétaire Générale de l’UPF internationale et un membre du bureau exécutif de l’UPF- Guinée.
Rapidement les rapports moral et financier ont été présentés par le bureau exécutif sortant. Monsieur Loïc LAWSON, Président sortant a présenté le rapport moral qui a été applaudi à l’unanimité. Le rapport financier présenté est amendé et accepté après des explications ; surtout que les membres n’ont pas honoré leurs cotisations.
Par ailleurs une partie des textes du règlement intérieur et du statut a été revue et rendue conforme aux nouveaux textes en vigueur à l’UPF Internationale. Il s’agit en particulier de l’article qui dispose que les membres sont éligibles à un mandat de deux ans renouvelables à deux fois (soit 2 ans trois fois) dans les anciens textes. Le nouveau propose un mandat de trois ans renouvelable une fois.
Se conformant à ce nouveau texte la liste du Président Loïc Lawson est reconduite.
Peuvent voter, seuls les membres possédant une carte de membre valide en 2019. Et donc 31 membres sont en règle.
Une élection dirigée en main de maitre par Monsieur Guy Mario, membre et ancien correspondant de la Radio internationale RFI.
Après dépouillement 30 votants sur 31 avec un bulletin nul. Monsieur Loïc LAWSON est reconduit en tant que Président de l’UPF-Togo pour un dernier mandat de 3 ans.
A l’issue de la rencontre « Je dis merci à tous les journalistes qui ont accepté de me faire confiance, de me renouveler mon second mandat. Merci à la Secrétaire Générale à l’internationale qui a fait le déplacement. Les perspectives c’est essayer de faire mieux qu’hier. Faire toute pour que notre association commune puisse apporter son grain de sel dans le développement dans l’épanouissement des journalistes togolais. Dès la semaine à venir nous ferons de sorte que la presse togolaise puisse retrouver davantage ses lettres de noblesse en approchant les autres responsables d’association de presse et des autorités. On connait les problèmes de la presse togolaise... Le plus grand problème c’est la précarité. Comment sortir de là ? Ce n’est pas impossible, c’est possible je fais partie de ceux qui croient. Par rapport à certains événements c’est de faire des plaidoyers au niveau de l’international pour qu’au niveau de certains événements nous aussi nous soyons souvent représentés. Le mandat écoulé nous avons essayé de rendre public un rapport d’activité. Comme bilan nous avons essayé de rendre légal l’existence de l’UPF-Togo. Secundo on a essayé de mener des actions citoyennes. Donc nous avons mené des actions qui impactent l’environnement. Nous avons mobilisé sur l’importance de don de sang. L’UPF-Togo lutte toujours pour la liberté de la presse. Nous avons fait des conférences pour attirer l’attention sur les spécificités du nouveau code de la presse togolaise qui comporte des pièges. Les soucis relevés sont ceux qui ont créé des problèmes aux journalistes. C’est l’alerte qu’on avait lancé. Le 3 mai, journée internationale de la presse nous donnons la parole aux citoyens lambda pour essayer de donner un regard sévère sur la presse. On a de belles surprises pour cette nouvelle mandature. On va faire des choses que la presse togolaise n’a pas encore vues. Je vous promets. » ce sont les mots de Monsieur Loïc LAWSON, Président réélu pour le mandat 2022-2025. Qui a placé ce nouveau mandat sur le signe de développement et d’épanouissement des journalistes togolais

  • Partager

LIRE AUSSI

COMMENTAIRE