Logo
ACCUEIL politique ARTICLE

DMK : REPORT DU MEETING DU 25 JUIN AU 16 JUILLET 2022

La Conférence des Présidents de la DMK a annoncé le report du meeting prévu sur le 25 juin au 16 juillet 2022 lors de la conférence de presse qu’elle a organisé ce 23 juin 2022 dans la cour de son siège national à Lomé. Les raisons de ce report ont été signifiées aux journalistes à travers la lecture de la déclaration liminaire.
A suivre de près, il s’agit d’une manœuvre, d’une stratégie laborieuse conçue par les autorités publiques pour les dissuader et suspendre momentanément l’effectivité de cette activité qui va signer le retour en force de DMK sur la scène politique togolaise ; à écouter certaines affirmations. Tout de même « Les responsables des deux ministères ont reconnu avoir mal agit et ont été d’accord avec la délégation, qu’ils auraient dû organiser une rencontre préalable avec les responsables de la DMK avant de prendre la décision d’interdiction du meeting. Ils ont reconnu la pertinence et la justesse des propos des membres de la délégation de la DMK mais ont dit que la décision d’interdiction ne peut être révoquée car étant liée à des raisons sécuritaires qui priment sur toute autre considération. L’interdiction ont-ils dit n’est pas ad vitam aeternam, il s’agit au contraire d’une interdiction ponctuelle. » Cet extrait de la déclaration justifie le report.
En fait il s’agit de la déclaration du ministère de la sécurité et de la protection civile qui annulait le meeting de DMK alors que c’est le Ministère de l’administration territoriale qui est sur le dossier n’a pas été informé selon les propos des premiers responsables de la DMK.
« En conséquence, la conférence des présidents de la DMK reporte le meeting du 25 juin au 16 juillet 2022 à 14 heures toujours à Bè Kodjindji dans la commune de Golfe1.»
« C’est en toute conscience et dans le souci de ne pas exposer la vie et l’intégrité physique des togolais que les responsables de la DMK ont pris la décision de reporter le meeting. »
La rencontre a été nourrie des débats et des questions réponses. Et si le même scénario se reproduit le 16 juillet ?
A l’issue de l’assise « Le même scenario ! Encore faut-il qu’on ait des arguments. On avisera. Ne vous en faites pas Ce qui est sûr nous n’abdiquerons pas ! Si on pense par ces superfuges nous refroidir et nous amener à des chimères ; on se trompe…Ce n’est pas rassurant. un gouvernement où chacun travaille dans son coin. Tous les membres prennent des décisions contradictoires. Cette une situation dangereuse pour le Togo. Les togolais ont peur. Le message est clair et nous leur avons dit si vous étiez de bonne foi vous nous n’auriez pas traité de cette manière. Vous nous auriez appelés ; vous nous auriez associé à la prise de décisions. Vous devez tout fait pour nous convaincre de reporter cette activité. Et nous même en responsables on vous aurait aidé à faire passer le message auprès du peuple. On vous aurait crédibilisé. » a laissé entendre Madame Brigitte ADJAMAGBO BRIGITTE, Coordinatrice Générale Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK).

  • Partager

LIRE AUSSI

COMMENTAIRE