Publié par La Redaction mis à jour le 18/09/15

Rester assis longtemps est dangereux pour notre foie


Une étude de grande ampleur menée en Corée a montré que Rester assis longtemps est dangereux pour notre foie, une trop grande sédentarité pouvait provoquer des hépatites.
« Les données du professeur Ryu [auteur de l’étude] et de ses collègues viennent s’ajouter à la liste de preuves tangibles et alarmantes qui montrent que le fait de trop rester assis et de ne pas assez se déplacer a des conséquences négatives importantes sur la santé cardio-métabolique », commente Michael I.
Trenell, de l’Université de Newcastle en Angleterre, spécialiste de ces questions.
En moyenne, plus de la moitié de la journée des personnes suivies était passée assise (soit devant la télé ou un écran d’ordinateur), comme le montre cette étude parue dans le Journal of Hepatology.
Des études récentes avaient associé la station assise prolongée avec des maladies chroniques telles que l’obésité, le diabète, la résistance à l’insuline, le syndrome métabolique, les maladies cardiovasculaires, le cancer…
On notera que ces associations étaient toujours notables même si les patients qui passaient de longues heures de la journée assis pratiquaient par ailleurs une activité sportive modérée ou vigoureuse. Certains médecins parlent même de ce problème de sédentarité comme du « nouveau tabac », vues les conséquences néfastes qu’elle a sur la santé. C’est en revanche une première qu’un groupe de chercheurs arrive à établir un lien entre hépatite et sédentarité.
Pour mener l’étude précitée, une équipe de chercheurs a suivi 140.000 Coréens et Coréennes qui avaient subi un check-up de santé entre mars 2011 et décembre 2013.
Chacun devait consigner au moyen de questionnaires le temps qu’il passait assis et ses activités physiques. De plus, on détermina la présence ou non d’hépatite dans leur foie au moyen d’échographies.
Au final, une partie non négligeable des participants – 40.000 personnes – souffrait d’inflammation aiguë ou chronique du foie. Les chercheurs en ont conclu que la station assise prolongée et un niveau trop faible d’activité physique étaient associés de façon indépendante à l’augmentation de cas d’hépatites.
De plus, le lien entre mode de vie sédentaire et hépatite ne se limitait pas aux personnes en surpoids et obèses: certains sujets souffraient de cette infection alors qu’ils affichaient un IMC de 23 ou moins, des personnes de poids normal.
« Le message est clair, nos chaises nous tuent lentement mais sûrement », explique le professeur Trenell. « Notre corps est fait pour bouger et il n’est pas étonnant que les comportements sédentaires, caractérisés par une faible activité musculaire, aient un impact direct sur la physiologie. »
Tiré de voila ça



Dernières infos en video

La lutte contre la corruption






COMPOSITION DU GOUVERNEMENT TOGOLAIS 2020

Reprendre la ferme familiale à l’abandon

Promotion d\'une ferme Agricole au Togo

Covid-19 à Madagascar : le traitement

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…
Simple PopUp by Anders Wasen (http://wasen.net)
Free non-commercial version for Joomla. © Anders Wasen 2013