Publié par La Redaction mis à jour le 10/07/18

L'Autonomisation de la femme et la résilience alimentaire en Afrique de l'Ouest


Au delà de toute considération, les chocs constatés dans


le bien être des populations dans les régions de
l'Afrique de l'ouest à l'instar du Togo, ne peuvent trouver une issue favorable sans l'intervention des femmes.
Cette note du Club de Sahel montre en quoi l’autonomisation des femmes est essentielle à la sécurité et à la résilience alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest. Elle suggère des arguments éclairés tirés de l’expérience ouest-africaine pour nourrir les politiques et stratégies en vue de l’agenda international pour le développement durable à l’horizon 2030. Les femmes ouest-africaines jouent un rôle important à chaque étape du système alimentaire, de la production à la nutrition en passant par la distribution. Elles contribuent à renforcer la résilience et la capacité d’adaptation aux incertitudes et aux chocs tels que les effets du changement climatique. Alors qu’il est clair que les femmes aident de manière significative à l’élimination de la faim et de la malnutrition, il est également évident qu’elles doivent être mieux représentées politiquement et participer davantage au dialogue sur les politiques.


Dernières infos en video

La lutte contre la corruption






COMPOSITION DU GOUVERNEMENT TOGOLAIS 2020

Reprendre la ferme familiale à l’abandon

Promotion d\'une ferme Agricole au Togo

Covid-19 à Madagascar : le traitement

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…
Simple PopUp by Anders Wasen (http://wasen.net)
Free non-commercial version for Joomla. © Anders Wasen 2013