Publié par La Redaction mis à jour le 21/12/18

Rencontres d’échanges HAAC avec les journalistes sur les législatives de 20 décembre 2018


Cette rencontre a eu lieu au siège de la Haute autorité de l’Audiovisuel et de la Communication ce mercredi 19 décembre 2018.La rencontre a été présidé par le Président de la HAAC en présence des journalistes nationaux et des correspondants des médias internationaux
Dans son discours , Monsieur PITALOUNANI TELOU , Président de la HAAC a fait le point de la couverture de la campagne électorale et a rappelé les dispositions prises pour la couverture du scrutin.
Il a félicité les journalistes pour le professionnalisme dont ils ont fait preuve durant les deux semaines de campagnes électorales. Il a également rappelé les dispositions prises par son institution pour la gestion de la couverture médiatique de la campagne électorale en insistant sur les trois principaux axes retenus :
 L’axe règlementaire, qui a permis d’élaborer trois textes principaux devant servir de base por la couverture médiatique : un arrêté , une décision et un code de bonne conduite du journaliste,
 L’axe vulgarisation qui a permis d’organiser des séances d’appropriation des textes sur l’ensemble du territoire national,
 L’axe opérationnel qui a consisté en un déploiement du dispositif de suivi et de contrôle du respect des dispositions sur l’ensemble du territoire national.
Le président a insisté sur le fait que la campagne avait pris fin le 23h59 du 18 décembre 2018.une nouvelle phase dénommée de silence , au niveau des médias et qui couvre les journées du 19 et du 20 décembre 2018.
Les dispositions prises par la HAAC pour la gestion de cette phase sont :
1. Il est interdit de diffuser ou de publier tout message de propagande politique, pour quelque parti ou liste de candidats indépendants, dans les médias, qu’ils soient écrits, audiovisuels ou en ligne,
2. Il est formellement interdit de faire la campagne médiatique le jour de vote , en diffusant ou en faisant diffuser , en publiant ou en faisant publier , par tout moyen de communication audiovisuel, écrit ou en ligne , tout message ayant le caractère de propagande électorale pour un parti politique ou une liste de candidats indépendants en lice .
3. Avant la fermeture du dernier bureau de vote sur le territoire national, aucun résultat partiel ou définitif ne peut être communiqué au public par voie de presse.
4. Enfin, après la fermeture du dernier bureau de vote et jusqu’à la proclamation définitive des résultats par la cour constitutionnelle, les médias publics, privés et la presse étrangère ne peuvent publier ou diffuser que les résultats donnés par la CENI et ses démembrements. Ils doivent chaque fois préciser leur caractère partiel provisoire.
A l’issue de la rencontre Monsieur BABAKA, le rapporteur de la HAAC est revenu sur les différents points pour plus de précision.



Dernières infos en video

Réflexions des Experts sur la Mission de FMI






les députés togolais élus 20 déc 2018 .

Les législatives 2018 au Togo

ELECTIONS LEGISLATIVES 2018 AU TOGO

Conference des parties (CoP) 23 Bonn Allemagne

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…
Simple PopUp by Anders Wasen (http://wasen.net)
Free non-commercial version for Joomla. © Anders Wasen 2013