Publié par La Redaction mis à jour le 03/04/19

SOUVENIR DE LA TRAITE TRANSATLANTIQUE, UN FLEAU A JAMAIS BANNI !


SOUVENIR DE LA TRAITE TRANSATLANTIQUE, UN FLEAU A JAMAIS BANNI !
Le Centre d’Information des Nations Unies (CINU) à Lomé a organisé une rencontre d’informations et d’échanges avec les journalistes ce 25 mars 2019.
L’assistance a pu suivre un documentaire retraçant les réalités liées à l’esclavage transatlantique et toute l’histoire concernant les types d’esclavages.
Depuis la nuit des temps et à nos jours, l’humanité a connu des formes de pratiques d’esclavages. Devenant esclaves à la suite des guerres ou pour des travaux forcés. Mais la plus horrible est celle transatlantique où l’humain est confondu « au bois » ! Il faut imaginer les traitements. Une catégorie d’humains s’appuyant sur des textes pseudo-religieux considéraient une autre race humaine inférieure. Avec des raisons farfelues ; le barbarisme humain a atteint son degré le plus « carnassier ». Plus jamais ça !
Cette rencontre d’information et d’échanges vient appoint pour commémorer cette partie de l’histoire humaine et dire ensemble « Plus jamais ça !»
En effet le 25 mars « Au fait est une journée pour se souvenir des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique. Quand on parle des victimes de l’esclavage c’est entre quinze et vingt millions de noirs de l’Afrique sub-saharienne qui sont partis de nos côtes. Et qui sont partis pas par plaisir mais par la force pour rejoindre les champs de café cacao aux Amériques. La journée est faite pour se souvenir de ces hommes et femmes. Le tiers des femmes embarquées, au moins la moitié qui n’atteignaient pas la destination. Donc l’humanité s’est dit qu’il faut une journée pour rappeler à la conscience de tout un chacun ce que l’homme a été capable de faire à son prochain ; ce qui s’est passé enfin que ça ne se reproduise plus ! Donc c’est en quelque sort une journée pour dire oui nous avons eu ça, il ne faut l’oublier afin que ça ne se reproduise plus. C’est pour ça que chaque 25 mars nous commémorons cette journée-là. Nous sensibilisons, informons, donnons des chiffres, comparons les situations actuelles. Ce que nous avons comme situations et des cas nouveaux d’esclavages que nous relevons pour sensibiliser l’opinion sur ce qui se passe concernant le sujet ; pour interpeller les autorités sur la question enfin que des actions soient prises. » a souligné Madame Zibilila Nadiétou , Responsable du Centre d’Information des Nations Unies (CINU) au Togo.
C’est vrai la traite transatlantique est bien finie. Disons non aux nouvelles formes comme le cas des esclaves vendus en Libye en 2017.



Dernières infos en video

Réflexions des Experts sur la Mission de FMI






les députés togolais élus 20 déc 2018 .

Les législatives 2018 au Togo

ELECTIONS LEGISLATIVES 2018 AU TOGO

Conference des parties (CoP) 23 Bonn Allemagne

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…
Simple PopUp by Anders Wasen (http://wasen.net)
Free non-commercial version for Joomla. © Anders Wasen 2013