Publié par La Redaction mis à jour le 26/02/20

Les Conclusions de l’IPAE suite à l’observation de la Présidentielle 2020 au Togo


La Mission d’Observation Electorale de l’Institut Panafricain d’Assistance Electorale (I.P.A.E) conduite par son Excellence Monsieur Emmanuel NADINGAR, ancien premier Ministre de la République du Tchad a animé une conférence de presse ce 24 février 2020 à Lomé.
L’objectif principal de la Mission est de procéder à une évaluation de la régularité et de la bonne tenue des élections. La Mission s’est appuyée sur les instruments juridiques nationaux, sous régionaux et internationaux.
La Mission s’est déployée sur la Région Maritime ( Grand Lomé , Tsévié , Aného , Glidji) ; Région des Plateaux (Atapamé , Anié , Héhihatro , Datcha , Agbonou , Amou , Tchapali ,Adjéréké , Blapa , Awagomé , passaopé et Agbonou ) ; Région des Plateau sud (Notsé ville , Kpové , Kponou , Asrama , Tététou, Tohoun et Wahala.) ; Région de la Kara ( Kara ville , Pya , Yadè Bohou , Tchitchao , Lassa, Soumdina ,Kétao et Pagouda(Binah).
La Mission salue la volonté manifeste du peuple togolais qui a contribué par son calme, sa discipline et sa maturité au déroulement apaisé du scrutin.
La mission a noté une très nette amélioration du processus électoral par rapport à ceux des années antérieurs dans la sécurisation des bulletins de vote.
La Mission reconnait et atteste que ces élections présidentielles ont été libres, transparentes et démocratiques. Elle fait appel à l’esprit de responsabilité des acteurs politiques afin de ne pas perturber le calme et la retenue dont a fait le peuple togolais durant tout le processus électoral.
La Mission recommande aux autorités en charge du processus électoral et le gouvernement togolais de renforcer les capacités des acteurs de la société et civile en vue de la vulgarisation d’une culture citoyenne ; promouvoir la culture démocratique et instaurer des rapports civilisés entre les différents acteurs politiques ; redoubler les activités de renforcement des capacités des agents électoraux dans la conduite et bonne gestion des bureaux de vote ; recommande aux candidats en lice pour les élections présidentielles , d’accepter les verdicts des urnes librement exprimés et en cas de contestation faire recours à l’institution chargée du contentieux électoral.
La mission a répondu aux différentes questions des journalistes.



Dernières infos en video

Reprendre la ferme familiale à l’abandon






Covid-19 à Madagascar : le traitement

Faure prête serment pour un nouveau mandat de 5ans

Coronavirus qu\'est ce quec\'est?

Campagne présidentielle 2020 au Togo

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…
Simple PopUp by Anders Wasen (http://wasen.net)
Free non-commercial version for Joomla. © Anders Wasen 2013