Publié par La Redaction mis à jour le 05/06/20

L’Etat des lieux de l’enseignement à distance en pleine crise de la COVID-19 au Togo et dans le monde.


La pandémie de la Covid-19 a mis à genoux le monde entier dans tous les domaines et rendu plus vulnérables ceux qui l’étaient déjà. Beaucoup d’institutions tant sociales qu’économiques sont touchées en plein fouet.
Au Togo pour lutter efficacement contre la pandémie des dispositions officielles ont été prises à l’instar de la fermeture des écoles pour préserver la vie des élèves, des enseignants et de toute la population.
Cependant la fermeture des écoles a fait surgir d’autres préoccupations : Comment soutenir et garantir une formation aux écoliers restés à la maison. La formation à distance pose les problèmes de moyens efficaces et disponibles à tous. Ces problèmes sont également perçus et relevés par l’UNICEF.
En effet selon les experts en éducation de l’UNICEF , les inégalités d’accès à l’enseignement à distance en pleine crise de la COVID-19 risquent d’aggraver la crise mondiale de l’apprentissage.
Alors que près de 1,2 milliard1 d’écoliers sont toujours affectés par les fermetures d’écoles et se heurtent aux réalités de l’apprentissage à distance en raison de la pandémie de COVID-19, l’UNICEF redoute que les inégalités d’accès aux outils et à la technologie aggravent la crise mondiale de l’apprentissage.
« L’accès à la technologie et au matériel nécessaire pour assurer la continuité de l’apprentissage pendant la fermeture des écoles n’est pas du tout le même pour tous. Or, les enfants qui bénéficient d’un soutien restreint à l’apprentissage à la maison n’ont presque aucun moyen de poursuivre leur éducation. Il est crucial de fournir un éventail d’outils d’apprentissage et d’élargir rapidement l’accès à Internet pour chaque école et chaque enfant », affirme Robert Jenkins, Chef de l’Éducation de l’UNICEF. « Nous étions déjà confrontés à une crise de l’apprentissage avant la COVID-19. Nous faisons désormais face à une fracture encore plus importante et à une crise encore plus grave. »
Moins de la moitié de la population a accès à Internet dans 71 pays à travers le monde. Malgré ces inégalités d’accès, 73 % des gouvernements des 127 pays pour lesquels nous disposons de données utilisent des plateformes en ligne pour assurer l’enseignement pendant la fermeture des écoles. Dans les pays de la région Amérique latine et Caraïbes communiquant des données, 90 % des mesures prises par les gouvernements pour assurer la continuité de l’apprentissage reposent sur des plateformes en ligne.
· Dans la majorité des pays d’Afrique, moins d’un quart de la population a accès à Internet.
· Dans 14 pays, les données de l’UNICEF révèlent que les élèves qui ont accès à Internet chez eux ont de meilleures compétences de base en lecture que les enfants qui n’y ont pas accès.
D’autre part ,bien que tous les ménages ne disposent pas d’un téléviseur, la télévision est le principal canal utilisé par les gouvernements pour assurer l’apprentissage à distance. Ainsi, trois gouvernements sur quatre dans les 127 pays communiquant des données utilisent la télévision pour poursuivre l’éducation des enfants. Plus de 90 % des pays d’Europe et d’Asie centrale et 100 % des pays d’Asie du Sud se servent de la télévision pour permettre l’apprentissage à distance.
En Amérique latine et dans les Caraïbes, 77 % des pays diffusent des programmes éducatifs sur des chaînes de télévision nationales.
Dans 40 des 88 pays pour lesquels nous disposons de données, les enfants vivant en zone urbaine sont au moins deux fois plus susceptibles d’avoir un téléviseur que les enfants des régions rurales.
L’Afrique subsaharienne est la région qui enregistre les inégalités les plus importantes7. Dans les régions rurales du Tchad, seul un foyer sur 100 possède un téléviseur, contre un foyer sur trois dans les zones urbaines. Dans les régions rurales de Guinée et de Mauritanie, 8 % et 7 % des foyers, respectivement, possèdent un téléviseur, contre 76 % des foyers dans les zones urbaines.
En outre la radio est la troisième plateforme la plus utilisée par les gouvernements pour assurer l’éducation pendant la fermeture des écoles – 60 % des 127 pays communiquant des données ont recours à ce support. La possession d’une radio varie grandement d’une région à l’autre et à l’intérieur des régions. Seul un foyer sur cinq en Asie du Sud possède une radio, contre trois foyers sur quatre en Amérique latine et aux Caraïbes.
Enfin plus de la moitié des pays se servent des SMS, des téléphones portables ou des médias sociaux pour assurer la continuité de l’enseignement – 74 % des pays ayant fourni des données en Europe et en Asie centrale ont recours à ces supports. Près de la moitié des 127 pays pour lesquels nous disposons de données fournissent aux élèves des ressources imprimées qu’ils peuvent utiliser à la maison et seuls 11 % organisent des visites à domicile.
Toutefois il est important de savoir que l’accès à l’électricité est source de profondes inégalités entre les ménages les plus riches et les plus pauvres. Presque toutes les technologies utilisées pour assurer la continuité de l’éducation durant la fermeture des écoles fonctionnent à l’électricité. Pourtant, dans 28 pays communiquant des données, seuls 65 % des ménages du quintile le plus pauvre sont raccordés à l’électricité, contre 98 % des ménages du quintile le plus riche.
Moins de 10 % des ménages les plus pauvres ont l’électricité en Côte d’Ivoire, à le Lesotho, à Kiribati, au Soudan, en Gambie, en Guinée-Bissau et à la Mauritanie,.
Depuis le début de la pandémie de COVID-19, de nombreux pays ont rapidement transformé leur système éducatif afin d’aider les élèves à poursuivre leur apprentissage à distance.
Dans les pays d’Afrique de l’Ouest et centrale, dont la Côte d’Ivoire, le Nigéria et la République démocratique du Congo, les gouvernements travaillent avec des prestataires de services locaux afin de fournir aux élèves du primaire et du premier cycle du secondaire des cours en ligne, à la radio, à la télévision ou sur des supports imprimés.
Au Togo des cours en ligne sont assurés aux étudiants des Universités publiques et privées.
Probable réouverture des classes dans la deuxième semaine du mois de juin 2020 au Togo.



Dernières infos en video

La lutte contre la corruption






COMPOSITION DU GOUVERNEMENT TOGOLAIS 2020

Reprendre la ferme familiale à l’abandon

Promotion d\'une ferme Agricole au Togo

Covid-19 à Madagascar : le traitement

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…
Simple PopUp by Anders Wasen (http://wasen.net)
Free non-commercial version for Joomla. © Anders Wasen 2013